19.9 C
New York
Friday, May 24, 2024
spot_img

7eme Avril 2024 – Joyeux Anniversaire.

Michèle Torr est née le 7 avril 1947 dans le Luberon. Enfant précoce, elle fait ses premiers pas sur scène à 6 ans et prend des cours de chant. Son talent éblouit déjà et elle remporte tous les concours de sa région. À 14 ans, elle gagne ainsi le 1er prix d’un radio crochet qui lui permet de faire une première partie d’un récital de Jacques Brel au Palais des Papes d’Avignon.

Soutenue par ses parents, elle décide de tenter sa chance à Paris. Dès l’année de son arrivée et à 16 ans à peine, elle signe son premier contrat chez Mercury. Ainsi sort en 1964 son premier 45 tours C’est dur d’avoir 16 ans, puis le second Dans mes bras, oublie ta peine. C’est un succès immédiat auprès du public, elle est classée « Chouchou » dans l’émission mythique Salut les Copains et accède au Hit Parade. La même année, elle monte pour la première fois sur scène à L’Olympia, comme une grande, en première partie de Claude François. Elle représente même le Luxembourg à l’Eurovision de 1966, et sa popularité ne cesse de grandir.
Dans les années 70, elle évolue vers des chansons romantiques et devient une artiste populaire, incontournable de la chanson française, grâce à des titres tels que Une petite française, Emmène moi danser ce soir ou encore À faire pleurer les femmes. Elle s’exporte au-delà des frontières françaises où l’on enregistre des versions espagnole, anglaise ou même japonaise de ses chansons.
Elle écrit elle-même quelques-uns de ses textes mais la plupart sont signés par des auteurs compositeurs à succès : Pierre Delanoë, Didier Barbelivien ou encore Gilles Bernheim.
Elle sort ainsi de nombreux albums, dont elle devient productrice à partir de 1996 : Seule, Portrait de scènes, C’est l’amour et bien d’autres. Michèle Torr s’élève au rang de figure de la chanson française, respectée et suivie par un public fidèle. En 1997, elle est ainsi nommée Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres par le ministre de la Culture, puis élevée au grade d’Officier des Arts et des Lettres en 2002. Artiste au grand coeur, elle prend part à des actions humanitaires et de charité. Elle lance ainsi l’action « les mardis de Michèle » dont les bénéfices sont destinés à nourrir les enfants du Soudan. Elle est également présidente d’une association de soutien aux personnes atteintes par le cancer.
Michèle Torr reste incontournable dans les années 2000, après quarante ans de carrière. En 2005, elle publie même une autobiographie, intitulée La couleur des mots. Elle participe régulièrement à la tournée Age tendre et tête de bois. En 2012, elle multiplie avec succès les concerts au Canada, puis en 2013, attirant toujours autant le public, elle fait une tournée triomphale en France et en Belgique.
Côté vie privée, Michèle Torr vit une idylle avec le chanteur Christophe dans les années 60. Le couple a un fils, Romain né en 1967, mais Christophe refuse de le reconnaître. En 1969, elle épouse Jean Vidal avec lequel elle a une fille, Emilie (née en 1973). Le couple divorce au début des années 90. En 1995, elle se remarie avec Jean-Pierre Murzilli. Deux ans plus tard ils se séparent puis de se retrouver quelque temps après. En mai 2019, elle annonce leur séparation lors d’une interview à Nice-Matin.

- Advertisement -spot_img