19.9 C
New York
Saturday, April 13, 2024
spot_img

QUAND LA VÉRITÉ DOIT SOUFFIR DE LA CRÉATIVITÉ – UNE COMMENTAIRE SUR LE France Dimanche Article “Gravement Blessée”

Ce n’est pas la première fois que la presse en général, et France Dimanche en particulier, publie une fausse information sur Michele Torr. Et l’on peut penser : “Que voulez-vous, cela fait partie des affaires” ou “Mon Dieu, cela arrive” ! Et si je me base sur mes connaissances de la presse, je suis tout à fait d’accord avec les deux appréciations susmentionnées. Mais si je regarde de plus près la couverture médiatique du magazine à scandales France-Dimanche au cours des dernières années, je remarque que de fausses informations ont été publiées assez fréquemment concernant Michele Torr.

Pour information, France Dimanche fait partie de ces périodiques pour lesquels on a plus de questions après avoir lu un article qu’avant. Il s’agit d’un magazine de boulevard qui se situe dans le segment de la presse à sensation, avec une tendance bien visible au revolver. Ceux qui lisent régulièrement ce genre d’articles savent qu’ils ne doivent pas s’attendre à de grandes découvertes, et encore moins à la vérité. Que tous les autres cependant, qui sont étrangers à ce genre de reportage, soient avertis ici et maintenant !

Dans l’article de France Dimanche “Gravement Blessée” du 1.3.2024, il est dit que Michele va très très mal. Elle souffrirait d’une artérite temporale, également appelée maladie de Horton. Et que la santé de Michele est en outre affectée par des problèmes cardiaques.

De plus, FD affirme que Michele prend du poids de manière incontrôlée à cause de la prise de cortisone. Je ne souhaite pas m’étendre sur les problèmes de santé que France Dimanche a pu déceler chez Michele. Pour ceux qui veulent en savoir plus, l’article est disponible ici.
Comme nous l’avons déjà dit plus haut, France Dimanche n’est pas très regardant sur la vérité. Mais lorsqu’il s’agit d’alimenter la rumeur, France Dimanche est une institution spécialisée ! C’est pourquoi le magazine ne se prive pas d’inclure dans son article la relation entre Michele et Jean Pierre. Il est affirmé que Michele est toujours “très amoureuse” de Jean Pierre. Je ne peux évidemment pas savoir ce que Michele ressent dans son cœur. Mais que Michele soit toujours “très amoureuse” de Jean Pierre, je le classe entre “hautement improbable” et “absolument absurde”. Alors que personnellement, je penche plutôt pour “Totalement absurde” !

Ce qui est à mon avis très incompréhensible, c’est qu’en plus du thème de la santé, France Dimanche se penche à nouveau sur l’ancienne relation avec Jean Pierre. La séparation définitive de Michèle et Jean Pierre remonte à presque 5 ans. C’est donc une histoire assez ancienne. Et le thème de la santé est tellement difficile à vérifier qu’il vaut mieux ne pas y toucher en tant que journaliste. Ne serait-ce que d’un point de vue tactique.

Si j’étais rédacteur en chef de France Dimanche, je trouverais au moins 100 sujets bien plus scandaleux pour lesquels je pourrais écrire un faux article. Et qui vendraient bien plus de magazines que de vieux problèmes de couple et une maladie inexistante. Les deux sont en effet des sujets qui ne permettent pas de débattre avec les lecteurs.

Une bonne histoire de fake news, même si cela peut paraître étrange, repose sur le plus grand nombre possible de faits réels vérifiables, qui sont ensuite présentés dans l’histoire de manière déformée pour correspondre au récit de l’histoire ou de la série d’histoires. Heureusement que la rédaction de France Dimanche n’a pas encore reconnu cette vérité claire sous la forme d’une règle éditoriale.

En réfléchissant bien à l’article et en regardant les autres articles sur Michele que j’ai lus sur France Dimanche, j’ai un peu l’impression qu’il y a peut-être quelqu’un de France Dimanche qui écrit délibérément des articles nuisibles à l’entreprise contre Michele Torr. Mais ce n’est que mon impression personnelle !

- Advertisement -spot_img